Comment nettoyer son hoverboard

Les hoverboards séduisent de plus en plus de Français. Pendant les dernières fêtes de Noël, ces véhicules figuraient parmi les articles les mieux vendus aussi bien en ligne que dans les points de vente physiques. Ce succès s’explique en grande partie par la mobilité qu’octroient ces engins. Néanmoins, les particuliers doivent en prendre soin pour en profiter pleinement. Heureusement, ces véhicules sont assez simples à entretenir.

Nettoyer son hoverboard : une nécessité pour prévenir une usure prématurée

Les hoverboards embarquent plusieurs composants électroniques. Pourtant, ils ont été conçus pour rouler sur les trottoirs. En l’utilisant régulièrement, de la poussière s’infiltrera et les roues s’useront également. Des nettoyages réguliers s’imposent afin de préserver les performances de ce véhicule électrique.

Vous obtiendrez de précieuses informations sur la fréquence de nettoyage idéale en lisant le manuel d’utilisation fourni par le fabricant. Toutefois, nous pouvons déjà vous dire que cela dépend principalement de la fréquence d’utilisation de l’engin. Si vous vous en servez rarement, 2 à 3 nettoyages par an suffiront amplement. Si vous utilisez l’hoverboard quasi quotidiennement, il faut le nettoyer après chaque utilisation. Ceci est d’autant plus conseillé en hiver ou durant l’automne. Pendant ces saisons, les rues sont particulièrement humides.

Quelles sont les fournitures à se procurer ?

En réalité, vous n’aurez pas à vous procurer des instruments particuliers. De simples objets du quotidien suffisent pour nettoyer efficacement un hoverboard. Vous aurez besoin d’un chiffon hydrophile, d’un tissu microfibre et d’une brosse à dents.

Dans ce contexte, acheter un hoverboard n’entrainera pas de dépenses supplémentaires. Toutefois, nous vous conseillons de vous procurer une housse de transport. Celle-ci permettra de protéger l’engin de la poussière et de l’humidité lorsque vous ne l’utilisez pas.

Les vendeurs vous inciteront également à acheter un nettoyant pour faire briller les parties chromées de l’hoverboard. Cependant, vous pouvez préparer un polish fait maison. Il faudra mélanger de la farine, du sel et du vinaigre. Ce mélange vous servira à redonner de la brillance aux jantes miniatures de votre hoverboard.

Les étapes à suivre pour nettoyer son hoverboard

Vous devez prendre le chiffon hydrophile pour l’imbiber d’eau. Assurez-vous que ce chiffon ne soit pas trop gorgé d’eau. Après cette vérification, utiliser ce tissu pour essuyer les parties sales. Rincez le chiffon si cela est nécessaire et utilisez un détergent doux si les taches sont trop difficiles à enlever. Dans tous les cas, il faut prendre certaines précautions afin que l’eau ne s’infiltre pas à l’intérieur de la coque.

Pour ce qui est des roues, munissez-vous d’une brosse à dents. Vous vous en servirez pour vous débarrasser de la boue ou d’autres salissures. Aucun composant électronique n’a été fixé au niveau des roues. Ainsi, rien ne vous empêche de récurer le tout. Ici encore, soyez prudent si vous décidez de vous servir d’un peu d’eau.

Nous vous avons donné la recette d’un polish fait maison dans la section précédente. Ce nettoyant vous permettra de polir les parties chromées comme les enjoliveurs. Il ne faut pas l’utiliser sur d’autres composants de l’hoverboard au risque de laisser des rayures apparentes.

Après chaque nettoyage, servez-vous d’un tissu microfibre pour tout essuyer et pour vous débarrasser de toute trace d’humidité. Ainsi, l’eau ne s’infiltrera pas dans la coque par mégarde. Notez que ces conseils s’appliquent également pour les monoroues et les gyroroues.

Les erreurs à ne pas commettre

Vous l’aurez compris ! L’eau est le pire ennemi des hoverboards. Vous devez prendre toutes les précautions nécessaires pour que l’eau ne s’infiltre pas. Dans cette optique, n’utilisez pas d’éponge et fuyez les jets d’eau pressurisés aussi bien pendant le nettoyage que durant vos balades en extérieur.

Quelques personnes ont aussi tendance à penser que l’eau chaude permettra d’amollir et de se débarrasser des taches tenaces. Cela n’est pas faux. Seulement, la vapeur va s’infiltrer et pourrait entrainer des dégâts irréversibles.

Enfin, vous serez tenté d’acheter les nettoyants vendus sur le marché. Seulement, tous ces produits ne sont pas adaptés au nettoyage des hoverboards. Certaines substances chimiques peuvent décaper le plastique. Bien que les effets soient invisibles à l’œil nu, vous aurez une mauvaise surprise tôt ou tard. Pour éviter cela, nous vous conseillons d’utiliser des détergents doux. Il en est de même pour le polish. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous vous incitons à utiliser un polish fait maison.

D’autres conseils pour prendre soin de son hoverboard

Prendre soin de son hoverboard ne consiste pas uniquement à le nettoyer régulièrement. Vous devez porter une attention particulière à la batterie de l’engin. C’est en effet le premier composant qui présentera les signes d’usure. Afin de préserver l’autonomie du véhicule, il est conseillé d’attendre que la batterie soit complètement déchargée avant de la recharger.

Sachez également que les hoverboards n’ont pas été conçus pour descendre les escaliers ou pour faire des figures acrobatiques. Respectez les consignes du fabricant pour prolonger la durée de vie de l’hoverboard. En faisant le bon choix, vous pourrez acquérir un modèle couvert par une garantie.

Comment nettoyer son hoverboard
Votez pour cette page