Vélo électrique

Le vélo électrique est utile dans de nombreuses situations. Que ce soit pour se déplacer sans se fatiguer, se déplacer de manière ludique et bien d’autres, les utilités sont multiples. Cet article va s’atteler à vous présenter les différents avantages de ce mode de déplacement qu’est le vélo électrique.

Les différents avantages du vélo électrique

velo electrique

On a passé en revue quelques situations où le vélo à assistance électrique peut s’avérer très utile et bien agréable.
Mais il y a également d’autres raisons à son utilisation :
Economiques
La consommation électrique d’un VAE est de 8 centimes pour 100 kms (on parle de 8 centimes d’euros, bien sûr !).
Coût approximatif qui dépend forcément des conditions d’utilisation du VAE (vitesse…) sans compter qu’au-delà de 25 km/h, le moteur ne fonctionne plus et le cycliste déplace le vélo avec sa seule énergie musculaire, rendant ainsi le coût kilométrique nul !
Le vélo à assistance électrique se présente ainsi comme une alternative sérieuse et crédible face aux carburants coûteux.
En France, son immatriculation et son assurance ne sont pas obligatoires. Vous êtes couvert par une simple assurance habitation.

Ecologiques
Même s’il demande une recharge électrique de la batterie, le VAE n’émet aucun gaz polluant lors de son utilisation.
Si vous êtes soucieux de l’environnement et des émissions de CO2 dans l’atmosphère, vous comprendrez aisément l’intérêt écologique d’utiliser le vélo à assistance électrique !

Sécuritaires
Selon un communiqué de Fubicity (Fédération française des usagers de la bicyclette) datant du 16/10/2008, le nombre de cyclistes tués en 2007 a baissé de 21,5% par rapport à 2006 (passant de 182 à 142), et représente la plus forte amélioration de tous les modes de déplacements. Par rapport à 2000, la baisse est de 48%. Quant au nombre de cyclistes blessés, il reste stable.
L’utilisation du vélo dans les déplacements urbains augmente fortement dans notre pays et il devient un moyen de déplacement efficace et incontournable. Un nombre croissant de collectivités locales l’ont bien compris et renforcent aménagements et politiques cyclables. Les nouvelles mesures réglementaires pour créer des zones de circulation apaisée (décret du 30 juillet 2008), témoignent que la prise en compte par l’Etat, du cycliste, s’améliore.

Il est évident que l’utilisation des axes aménagés pour vélos (pistes cyclables) garantit la sécurité des cylistes !

Comment choisir un vélo électrique ?

Si vous avez envie de franchir le pas et que vous voulez avoir votre propre vélo électrique, alors voici quelques conseils qui sont bons à connaitre pour bien faire votre choix. Tout d’abord, il y a la puissance qui est le critère numéro un. Car si le vélo électrique est destiné à un adulte ou à un enfant, la puissance choisie ne sera pas la même. Il est en effet recommandé de prendre un modèle moins puissant pour un enfant afin d’éviter des accidents. La puissance est un paramètre qui va conditionner la vitesse de l’engin.

Il y a aussi le type d’utilisation. Vous allez l’utiliser davantage en ville ou bien sur des routes de randonnée ? Car en fonction de cela, le modèle que vous allez acheter ne sera pas le même.

Ensuite, il y a le système de vitesses à prendre en compte. Etant donné que c’est un vélo électrique, il y a deux grands modèles de changement de vitesses : le changement par dérailleur et le changement intégré. Le premier mode est davantage conseillé pour les sportifs alors que le second est conseillé pour une utilisation urbaine.

Le poids est aussi un paramètre à prendre en compte, car si il est destiné à une personne jeune, alors un modèle léger sera un meilleur choix. De façon générale, un modèle léger sera plus facile à transporter. Le poids d’un vélo électrique varie entre 9kg et 30kg. Pour un enfant, un poids inférieur à 18kg est recommandé.

La qualité globale ainsi que les finitions sont aussi à regarder de près. Il faut choisir un modèle de bonne qualité pour éviter d’avoir à en changer souvent. Un modèle avec de bonnes finitions aura en effet une durée de vie plus longue. Et surtout, vous devez vous assurer de choisir une marque réputée au cas où vous auriez besoin de faire jouer la garantie et le service après vente.

Enfin, il y a bien entendu la batterie. Le vélo électrique dispose d’une batterie qui lui assure une autonomie plus ou moins élevée en fonction du modèle que vous allez choisir. Il est conseillé de choisir un modèle dont l’autonomie est supérieure à 50km, pour éviter de devoir recharger la batterie trop souvent. Pour une utilisation soutenue, il est recommandé de prendre un modèle avec une autonomie supérieure à 100km. Il faut en outre savoir qu’en moyenne les batteries permettent 1200 cycles de charge.

Prix d’achat d’un vélo électrique

Vient maintenant la partie financière de cet article, à savoir le tarif d’un vélo électrique. Etant donné la large gamme disponible sur le marché, les tarifs proposés sont divers et variés. Et pour cause, les premiers prix se situent aux alentours des 250 euros alors qu’un modèle haut de gamme dépassera les 2000 euros. Si cela est un premier achat et que vous n’êtes pas sûr que cela vous plaise, pas besoin de débourser des centaines d’euros pour un premier modèle. Néanmoins, si cela est votre passion, alors l’investissement vaut totalement le coût car le plaisir n’en sera que meilleur.

Bien débuter avec lui

Si vous venez d’acheter votre vtt électrique, vient donc le moment de faire vos premiers pas avec lui. Après l’avoir déballé, la première chose à faire est de faire une petite inspection de l’engin pour s’assurer qu’il est en parfait état. Regardez par exemple l’état des roues et du guidon. Si tout vous parait normal, vous pouvez donc essayer de le mettre en route. Il se peut qu’il ait besoin d’être rechargé, pas de panique, il suffit de le brancher au courant et d’attendre quelques heures. Une fois que ses batteries sont pleines, il est alors prêt à être utilisé sur la route. Pour vos premiers pas, il est conseillé de le pratiquer sur un terrain vague, où aucun obstacle ne viendra vous gêner dans votre apprentissage. Si vous savez déjà faire du vélo, alors il vous faudra moins d’une heure pour bien appréhender votre vélo électrique. Si vous avez du mal au début, surtout ne désespérez pas et persistez. Vous pouvez consulter des forums pour demander des conseils à d’autres personnes qui en font.

Comparatif des meilleurs vélos électriques

Comme vous l’avez vu plus haut, il existe de nombreuses marques qui proposent des vélos électriques et cela à tous les prix. Par exemple, il y a la marque FollowUp, Razor ou encore Ancheer qui propose des modèles avec un excellent rapport qualité/prix.

Vous pouvez cliquer ici pour accéder à de nombreux modèles.

Et le plaisir alors ?

Il ne faut pas considérer le vtt à assistance électrique comme un substitut du vélo classique.
Cela n’empêche pas de resentir du plaisir à faire du vélo avec un VAE : l’assistance électrique est limitée et réglable !
Si vous souhaitez ne pas l’utiliser ponctuellement, vous pouvez !
Si vous roulez à plus de 25 km/h, vous êtes sans assistance et vous roulez comme un vélo classique !
L’assistance ne dénature pas la fonction première du vélo et c’est quand même bien agréable de garder le plaisir du vélo sans en subir la fatigue !

Vélo électrique
3 (60%) 2 votes