Hoverboard Test » Guide » Quelle est la différence entre un gyropode et un hoverboard ?

Quelle est la différence entre un gyropode et un hoverboard ?

Face aux enjeux environnementaux de plus en plus importants, les villes ainsi que leurs citoyens doivent réadapter leur manière de se déplacer. Vous l’aurez certainement constaté si vous habitez dans une grande ville, la tendance est depuis quelques années au développement des transports en commun ou « voies vertes ». Que ce soit par l’agrandissement de leurs réseaux ou en interdisant certains vieux véhicules de circuler en ville, les urbains l’ont bien compris, il faut revoir sa manière de déplacer. Heureusement, les alternatives pour se déplacer écologiquement sont de plus en plus nombreuses. Outre la traditionnelle marche à pied, le skateboard ou le vélo, on voit depuis quelques années de nouveaux intrus comme les trottinettes électriques, les gyropodes et les hoverboards ! Mais si beaucoup de personnes ont bien compris le fonctionnement d’une trottinette électrique, beaucoup se posent encore des questions sur ce qu’est un hoverboard ou un gyropode. Ce à quoi nous allons tenter de répondre aujourd’hui.

Quelles sont les principales différences ?

Les fans de cinéma s’en souviennent. Le célèbre hoverboard de Marty McFly dans Retour Vers le Futur a marqué bon nombre d’esprits. Pourtant, cet objet devrait certainement rester encore pendant longtemps un objet de science-fiction. Aujourd’hui, la technologie a bien avancé mais le hoverboard commercialisé n’a rien à voir avec l’originel, du film. Seuls deux points communs existent. D’abord, le fait que la personne doit se tenir debout sur une planche. Ensuite, le fait que la planche tienne seule en équilibre. Pour le reste, le hoverboard version 21ème siècle ne vole pas et repose sur deux roues situées sur chaque extrémité. Cela n’a pas empêché cet objet de rencontrer un vaste succès, notamment auprès des jeunes.

En ce qui concerne le gyropode, celui-ci dispose d’un mécanisme de maintien en équilibre similaire à celui du hoverboard. En revanche, le gyropode demeure beaucoup plus confortable et sécuritaire à utiliser grâce à son guidon. Créé en 2001, le gyropode a connu un large engouement à ses débuts avant de redevenir un peu plus discret ces dernières années. La faute peut-être à une concurrence féroce des hoverboards, vélos électriques et trottinettes électriques.

Autonomie, poids, prix, qui gagne ?

Ces deux objets ayant la même utilité, il est évident qu’une petite comparaison s’impose. Commençons par la question qui fâche, à savoir le prix. Et sur ce point, l’hoverboard sort très largement vainqueur. En effet, alors qu’il est possible d’acheter un hoverboard pour une grosse centaine d’euros, la facture est beaucoup plus salée pour un gyropode. Avec des petits modèles disponibles dès 500 euros, les plus grands modèles voient leurs prix osciller entre mille et trois milles euros !

En ce qui concerne le poids, c’est aussi là une victoire de l’hoverboard. Il faut compter environ vingt kilos pour ce dernier tandis qu’un gyropode est généralement deux fois plus lourd, autour de cinquante kilos. Un critère à prendre en compte selon l’endroit où vous souhaitez le ranger.

Ces inconvénients pour le gyropode ont une raison. Si il est aussi cher et lourd, c’est parce qu’il renferme des composants plus endurants et plus sophistiqués. C’est pour cela qu’en terme d’autonomie, un gyropode peut dépasser une bonne trentaine de kilomètres tandis qu’un hoverboard excède rarement les seize kilomètres. Il en est de même pour sa puissance, allant jusqu’à 2000W pour un gyropode contre 500 à 800W pour un hoverboard.